Comment jouer au backgammon ?

Très ancien, le backgammon continue de se pratiquer aujourd’hui à travers le monde par de nombreuses personnes. Sa pratique remonte en effet à plus de 5000 ans. C’est un jeu de stratégie et de réflexion qui se caractérise par sa facilité même si sa maîtrise peut s’avérer souvent difficile. Si vous voulez apprendre à y jouer, cet article vous indique les règles à suivre.

Matériel, but et présentation du backgammon

Pour jouer à ce jeu, il faut avoir le matériel approprié. Celui-ci est composé d’un board qui est un plateau avec 24 flèches, de 2 dés avec une numérotation allant de 1 à 6, d’un dé numéroté 2, 4, 8, 16, 32, 64 connu sous l’appellation de videau et de 30 pions.

Le board est constitué de de 24 triangles disposés en 4 parties. Chacune de ces parties contient 6 triangles appelés « jan ». L’objectif dans ce jeu être le premier des 2 joueurs à faire entrer les pions dans son jeu et les retirer ensuite de son board. Il faut sortir ses pions avant son adversaire pour sortir gagnant lors d’une partie. Comme on peut le constater, le principe du backgammon est d’une grande simplicité. Il vous suffit de connaître et appliquer ses différentes règles. Pour sortir vainqueur d’une partie, il est cependant indispensable de mettre en place une stratégie efficace.

Dans son fonctionnement, on peut dire que le backgammon est un jeu de course(comme les petits chevaux) au cours duquel les deux joueurs s’affrontent. Il mêle ainsi le hasard et l’adresse, comme le poker. Les cases numérotées de 1 à 6 forment le jan intérieur, tandis que le jan extérieur est constitué par les cases allant de 7 à 12.

Déroulement d’une partie

Pour débuter ce jeu, les pions doivent être placés d’une certaine façon. Le joueur qui dispose de pions blancs par exemple doit placer 5 pions sur le triangle 12 de l’adversaire extérieur, 2 pions sur le triangle 1 de l’adversaire interne, 3 pions sur le triangle 8 de votre jeu extérieur et 5 pions sur le triangle 6 du jeu interne. L’autre joueur dispose ses pions de la même manière, symétriquement.

La partie commence effectivement par le lancement du dé par chaque joueur. Et c’est le plus fort, c’est-à-dire qui obtient le chiffre le plus élevé qui est le premier à jouer. Dans l’éventualité d’une égalité lors des lancées, le processus est repris. Mais dans ce cas, l’enjeu de la partie est doublé, par exemple si l’on parie de l’argent comme dans la fameuse partie du James Bond Octopussy.

Manœuvrer les pions au cours d’une partie de ce jeu est une opération simple si on en maîtrise en principe les règles essentielles. Ainsi, les joueurs doivent déplacer les pions dans le sens des aiguilles d’une montre et en tenant compte de leurs scores aux dés. Comme mentionné précédemment, le but du backgammon est de sortir ses 15 pions avant de ceux de l’adversaire. Pour ce faire, il convient de les ramener dans son camp avant de les sortir du jeu.

Pour augmenter ses chances de remporter la partie, il faut tenir compte de deux facteurs capitaux. D’une part, la construction d’une prime est nécessaire car cela permettra un blocage des 2 pions les plus éloignés du joueur adverse. D’autre part, pour éviter que l’adversaire les bloque, on doit se dépêcher de ramener 2 pions isolés les plus éloignés.

Dès qu’une partie au backgammon commence, il faut se fixer des objectifs si on veut en sortir vainqueur. Ainsi par exemple, il faut trouver la meilleure manière de frapper les pions de son adversaire dès que l’occasion se présente. Cela vous permettra de prendre une avance sur la course. En outre, vous devez tout mettre en œuvre pour éviter que les 2 pions de celui contre qui vous jouez ne s’échappent. C’est pour cette raison qu’il vous faut songer à la construction de points bloquants. L’idée étant ici d’augmenter vos chances de sortir le premier vos pions du jeu en maintenant prisonniers aussi longtemps que possible ceux de votre adversaire. Le troisième objectif à atteindre est d’ériger une ancre qui désigne dans ce jeu de stratégie et de réflexion une position avancée dans le jan intérieur du joueur adversaire. Ainsi par exemple, le fait d’occuper les points 4, 5 ou 7 de celui-ci constitue une ancre que vous venez de construire.

Quelques stratégies de base

Il existe différentes méthodes qui vous permettent de gagner de manière stratégique lors d’une partie au backgammon. Vous pouvez ainsi appliquer le Blocking Game surtout lorsque de nombreux coups de dés sont réussis par votre adversaire. C’est une technique qui permet d’empêcher que celui-ci sorte de votre mur.

Il est également possible d’opter pour le Running Game ou encore jeu fluide. Avec cette stratégie, il s’agit de réaliser des mouvements rapides dès l’entame de la partie. Elle appropriée quand vous avez bénéficiez d’une excellente distribution ou que vous avez effectué de bons coups.

Enfin, vous pouvez choisir d’autres stratégies de jeu telles que l’Anchoring ou encore le Back Game connu aussi sous l’appellation de jeu arrière.

1 commentaire

Leave a Comment